Roc Cadurcien: le CR de Sylvain (de Monpazier )

Publié le par G58

Bonjour à toutes et à tous !

 

      Aujourd'hui, c'est dans le Lot que je vous emmène, et plus précivlcsnap-2011-07-07-17h12m38s27sément à Cahors, pour rouler sur le circuit du Roc Cadurcien. C'est la première fois que nous allons rouler de ce côté et nous décidons, Micka, Damien et moi de partir sur le circuit de 45 kms. Ludo et Nathalie sont aussi là ce matin mais sont partis pour la boucle de 75 bornes à 7h30 ce matin ! Outch ! Nous nous contenterons du circuit intermédiaire qui lui part à 8h30. Ça fait quand même se lever tôt, surtout que nous arriverons pile poil à l'heure du départ. 13 euros l’inscription, c'est un peu cher, mais le repas est offert à l'arrivée, ça explique le prix !

 

      Nous voilà donc parti, départ libre, alors que nous quittons le stade Lucien Desprat. Une petite mise en jambe pour ce début, avec quelques petits kilomètres par la route. Il vaut mieux d'ailleurs, car attaquer la suite les muscles froid, ça doit pas être coton ! Nous finissons finalement par trouver le premier chemin boisé. Une montée relativement longue pour le début, alors que le rythme est très lent. Nous sommes en groupe d'une petite quinzaine de personnes, et on ne peut pas dire que ceux de tête soit de bon grimpeur. Dur dans un tel décor où cailloux et racines foisonnent sur les chemins, de garder un semblant d 'équilibre à ce rythme languissant. Et à force de veiller une brèche qui nous permettrait de passer devant, nous trouvons finalement notre bonheur chacun notre tour, pouvant continuer cette rando sur un rythme un peu plus soutenu. Alors que nous terminons cette ascension, le point de vue qui s'offre à nous est tout simplement magnifique. Mais pas vraiment le temps de s'extasier, il vaut mieux regarder où on met la roue ! Ce qui fera d'ailleurs défaut à Damien puisqu'il finira dans les cailloux.

      Dimanche après dimanche, le temps ne change guère, et malgré l'heure encore matinale, il fait déjà très chaud par ces coteaux. Et la végétation n'apporte point de fraîcheur entre ces pins et autres buissons à l'air méditerranéen. Faut dire qu'on a pas vraiment l'habitude de rouler dans un tel décor, et nos forêts humides nous semblent bien loin à l'heure actuelle ! Pourtant c'est un pur bonheur de jouer les équilibristes sur ces tonnes de cailloux amoncelés en crêtes sur lesquelles nous roulons. On profite de chaque secondes.

 

   vlcsnap-2011-07-07-17h12m58s232   Jusqu'au premier ravitaillement, ce sera donc une succession de montées et de descentes, entrecoupés de singles TRES techniques et d'un peu de route. Nous sommes encore tous les trois ensembles, roulant souvent par groupe de dix ou douze. Cette petite pause est la bienvenue, malgré quelques déboires au niveau du coca ! Nous sommes haut perché sur les hauteurs du Lot et le décor qui se dévoile maintenant est à tomber. Un point de vue superbe sur les collines et les vallons entourant Cahors. On reste un cour instant à graver ce décor dans nos mémoires et repartons ensuite pour une nouvelle descente tout aussi technique que les précédentes. Damien ne pourra se passer de sa crevaison hebdomadaire. On répare et repartons de plus belle. La grimpette suivante me fera perdre mes compagnons de vue, alors que les cigales redoublent d'effort dans leur cymbalisation nuptiale. Il fait chaud, et c'est au bout de ce qu'il m'a semblé être une éternité que je retrouve mes deux collègues. Nouvelle descente avant d'être une nouvelle fois séparé.

      Faut dire que je commence à tirer la langue ! Rien n'est fait pour vous reposer un peu dans ce décor Lotois ! Pourtant, un gros problème technique pour Damien me fera le trouver poussant son vélo en plein caniard. En effet, la patte de son dérailleur vient de rendre l'âme, et là, la solution du « poussage » s'impose. Il décide d'appeler le numéro d'urgence alors que je trouve Micka un peu plus loin. On continue tout les deux se rapprochant doucement de ce qui sera le clou de cette matinée : les 2 Igues d'Aujols. Un « Igue » est une sorte de gouffre, ou plus précisément un genre de puits naturel. Le cheminement en bordure de cet énorme trou est assez impressionnant, et la moindre chute risque de faire très mal ! C'est tout naturellement aux abords de cette curiosité naturelle mais non moins spectaculaire que nous nous arrêtons pour le deuxième ravito...

 

      Un rapide coup d’œil sur la carte nous apprend qu'il ne nous reste vlcsnap-2011-07-07-17h13m17s173qu'une grosse difficulté avant le retour. Et celle-ci sera du même acabit que les précédentes, la fatigue et les débuts de crampes en plus ! Enfin, après un dernier petit single en dévers où Micka a manqué à plusieurs reprises de gouter au sol quercynois, nous attaquons une longue piste longeant le Lot et coupant radicalement avec tout ce qu'on vient de faire. Un large chemin très roulant, de quoi bien remonter la moyenne ! Nous roulons toujours tous les deux, se faisant parfois dépasser par d'autres participants. Pourtant, les crampes sont plus vives, et je vais m'en rendre compte alors que je pose un pied à terre pour éviter une racine mal placée. Une vilaine douleur dans le mollet gauche me rappelle à l'ordre et me fait prendre conscience qu'on vient de faire quasiment cinquante bornes et pas des plus faciles ! Heureusement, je ne sens pas trop la douleur en roulant, c'est donc au sprint qu'on finira cette rando ! De retour au stade, on retrouve Damien, qui fut ramené par les organisateurs.

 

      Quelle matinée ! Un circuit superbe, des décors extraordinaires, et un plaisir de pilotage sans cesse renouvelé ! Y a pas à dire, du vtt dans le Quercy, c'est que du bonheur ! Des passages toujours techniques, qui changent complètement avec ce que l'on a l'habitude de faire, de quoi vous faire gagner en expérience et en assurance ! Douche et repas à l'arrivée, que demander de plus ? Et puis, j'ai réussis à finir cette rando avec Micka, chose qui n'était plus arrivée depuis longtemps ! C'est sur, on reviendra l'année prochaine !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une nouvelle sortie !

 

Votre serviteur, Piw

 

Circuit : 49 kms / Durée : 3h30 / Moyenne : 14,2kms/h

 

vlcsnap-2011-07-07-17h14m41s236

vlcsnap-2011-07-07-17h14m00s86

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
La super video en prime !!
 
 

Publié dans Compte- rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article