Roc Trespouzien: le CR de Yéti47

Publié le par G58

Salut à tous les :ride air: , c' est Radio Yéti qui vous parle depuis le Roc Trespouzien, ça tombe bien, ce petit village du Lot à quelques encablures de Cahors n' est célèbre que par la méga antenne relais qui le domine.....sauf que maintenant, y' à un évènement notoire qui s' y déroule au mois d' avril.....le Roc Trespouzien :^^: Et du rocher en ce dimanche , on en a bouffé, parole de Yéti mais put'1 que c' est bon :love: après un hiver de m....e !!!!
En me rendant à Trespoux depuis chez moi, j' ai pris le soleil en pleine poire pendant tout le trajet...et dire que la semaine dernière à Souillac on allumait des cierges en priant la Madonne pour espérer passer entre les gouttes...ben on va pas bouder notre plaisir. En regardant les singles au loin depuis la route du côté du Boulve, je devine que ça va être sec comme une trique....On va pouvoir envoyer des bûches, d' autant que j' ai pas ressorti le Ells depuis la Garoutade....ça commençait à me manquer :naughty:

Arrivé sur place sur les coups de 8H10, je retrouve Levens en train de s' inscrire et je m' empresse d' aller saluer les têtes connues parmi l' organisation: Pascal, Jean-Marie, Benoit et Fred:

Image

Je m' inscris à mon tour et puis je commence à voir de plus en plus de têtes connues: Gaël, Michel, 2 gars de Penne d' agenais, les potes du VTT Club de l' Agenais...
Je pars fixer ma plaque sur le bike et m' équiper et c' est au tour de La Gandzou de pointer la truffe de son Dawg, Crapoto, La Fouge sont là et pis j' ai comme une illusion.....j' ai cru voir le van de Gros Papy... :eyecrazy:

Image

Je me frotte les yeux, mais ce con de fourgon ne se barre pas...voyant Bats et Mag arriver, je me dis que ça ne peut pas être un mirage... Il est à l' heure !!

Image

Commence alors le déballage des dernières acquisitions.

Bats en son Curtis :love: :

Image

Pacou et sa citrouille Single Speed aux grands cerceaux :love: qui vont s' aligner sur le grand parcours:

Image

L' heure du décollage pour le 65 kms approche, on en fait de même sous l' arche de départ:

Image

Et là, deuxième mirage...je crois reconnaitre le Sycip d' Oxy... :eyecrazy: put'1 mais c' est bien son bike !!! Et en plus je connais son sympathique nouveau proprio. Bon, on discutera à l' arrivée parce que là ayé, on part !
Gaël nous fait le holeshot et c' est tant mieux, parce que le balisage de départ, je le cherche encore...du coup, nous sommes 3 à nous enquiller dans la roue du poisson pilote: Papy, Levens et ma pomme...ça part très fort, la première descente s' avale à Mach2...je me fais distancer par les 3 autres et j' entends La Gandzou qu' arrive en travers derrière...Heureusement, une bande de goudron salvatrice va m' éviter de finir en Compression de César sur le Dawg de Gandzounette...
Dans la montée suivante on va récupérer tout ce beau monde. Les singles s' enchainent ensuite sans discontinuer jusqu' à une autre descente...Ah, celle-là je la connais, déjà prise avec Gaël, on va pouvoir attaquer...c' est sans compter sur Levens qui m' enfume magistralement...Oh c' est bon hein !!! On le sait que t' habites dans le 06 !!!! Je m' attends à entendre arriver La Gandzou avec la roue AR bloquée mais non...apu...je crois qu' il est passé en mode "Gestion".

Je reviens sur Levens dans la montée suivante puis on attaque un passage au choix: à ma gauche c' est "Trial" et à ma droite c' est "Facile". Vas-y pour le Trial...et je regrette pas ce petit single emprunté par les gorets: ça monte, ça descend à flanc de coteau...fallait le trouver celui-là, chapeau les gars !!!

C' est l' endroit choisi par les traceurs do Roc pour prendre quelques tofs, les voici par ordre d' apparition:

Gros Papy:

Image

Image

Gros Yéti en plein reportage:

Image

Image

La Gandzou:

Image

Image

Gaël:

Image

Bats:

Image

Pacou:

Image

Image

Et Mag qui fait péter la grosse attaque:

Image

Image
 

Je rattrape Papy, de nouveau en délicatesse avec une crevaison (décidément les WE se suivent et se ressemblent....) et on arrive enfin au ravito dans le camion du primeur (François), comme au Roc Cadurcien 2009:

Image

Levens est déjà là: "Où t' es passé ? Et toi où t' es passé ?" dialogue de sourds...En fait ce tafiolo est parti sur le facile...T' as qu' à aller moins vite dans les descentes et tu verrais les panneaux...Et pas de Papy à l' horizon.
La Gandzou nous rejoint et repart avec moi pendant que Levens prend son temps au ravito:

Image

On pensait rouler un peu plus ensemble mais la bifurque 45/65 nous sépare, obligations familiales obligent. On s' encourage mutuellement: Musclééé!!!

On va ensuite aller chercher une descente en toboggan dans les pierres qu' on avait fait en rando avec Canni et Papy en 2008...que du bonheur. Elle nous amène à Saint Vincent Rive d' Olt. Là je connais un peu, on emprunte le parcours de santé qui longe le Lot puis on oblique par une montée looongue, très looongue. Arrivé en haut, je suis tout seul. Je laisse à ma droite la descente de Beyrouth (ouf !) et celle des 20 Voltes pour aller chercher la très belle trace qui chemine sur les murets de pierre à l' aplomb de Saint Vincent, la fameuse descente où Papy a laissé une omoplate l' année dernière.

Tiens ! En parlant du loup, on en voit la..... :gland: En rejoingnant la route, je retrouve Levens qui a fondu sur moi comme la misère sur les pauvres et Gros Papy qui vient de se taper Beyrouth (à pinces bien sûr, les seuls à y descendre, c' est La Gandzou et The Uchard... :mdr: ). L' est pas content Gros Papy... :angryfire: il s' est paumé en haut ...Du coup, comme il est colère :angryfire: , il va nous emmener à tombeaux ouverts jusqu' au dernier ravito où il ne s' arrêtera même pas :doigts: .
Avec Levens on reremplit nos Camel puis huilage de chaine:

Image

Il reste 12 bornes avec de nouveau une descente où je bouffe la poussière de Levens. Je reviens dans la montée suivante...un faux plat montant long comme un jour sans pain, mais on se rapproche de Trespoux...on voit l' antenne relais. Je regarde le compteur, j' ai 58 kms...je pense qu' on va avoir droit à une dernière bosse...Ben visiblement non, on finira avec 60 bornes. Papy nous attend en discutant avec des potes, y' en a qui mangent dehors sous un soleil radieux...on va pas se faire prier en attendant les autres. Bilan des courses : 60 kms / 1670m de D+ avalés à 15.5 km/h soit 3H50 de roulage.

Image

C' est au tour de Bats d' arriver, et puis Gaël:

Image

On mange et on discute avec les gars qui passent à proximité des tables...il fait beau, c' est sympa...Carpe Diem

Image

Mag va arriver au fromage, elle a rencontré un gus qui parle plus qu' elle !!! Les chevreuils ont dû les entendre arriver de loin.... :mdr:

Image

Image

Puis c' est au tour de Pacou et La Fouge qui veut plus rouler dans le Lot...

Image

Image

Je vais ensuite devoir prendre congé de tout ce beau monde (Bisouuuu !) en regrettant de ne pas avoir vu arriver Crapoto.

En conclusion, j' adresse mes félicitations aux traceurs du Roc, pour les encourager à continuer à nous débusquer des singles aussi chouettes que ceux que nous avons emprunté ce dimanche...et vu le potentiel du coin, je signe de suite pour 2011 ! :biggthumpup: Chapeau bas les gars !!! :amen:

Publié dans Compte- rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

G58 12/04/2010 19:56



En colère le papy parce qu'il s'est pommé en haut !!!


Alors là je me marre !!!!!!!!