Sam 22 octobre: le CR de Marco

Publié le par G58

A force de vous lire, j’ai eu envie de vous raconter notre virée de samedi dernier ; pas vraiment un CR car je suis bien loin de nos « poètes » habituels mais un petit message amélioré pour annoncer que la saison VTT Hiver 2012 est bien lancée !

Nous voilà donc samedi après-midi pour ce qui s’annonce être la première sortie VTT en groupe. Le temps est idéal, la température à souhait, les machines sont prêtes et les pilotes motivés !

Nous nous retrouvâmes sur la place de Mercuès à 13H45 et 14H pour Fred que l’on doit attendre (c’est bien là le seul endroit où on va l’attendre ! En Rando = c’est LUI qui nous attend), au RDV Gaël et les commentaires de certains (« toujours là ? » ou « encore vivant ? » ou mieux « l’amour t’as rendu solitaire pour qu’on te vois plus? ») en habit hivernal (il a la crève), Yvon frais comme un gardon, Gégé en manches courtes (ça va saigner), Hulk qui ne s’est pas remis de son écographie (ne me demandais pas si’il a choisi le prénom car c’est pas de sa descendance qu’il est question mais de son épaule) et moi-même.

Mercu-s-20111022-00330

 

L’endroit du RDV annonce une sortie Gaëlesque  car en partant de ses terres on s’attend à une belle rando !

Pourtant le départ est gentil et nous sommes même surpris d’entendre « prend à gauche, on va démarrer cool », mais qui a dit ça ?! C’est Gaël ! Est-ce une ruse ? A-t-il changé à ce point ? NON, 1Km plus loin il nous annonce la couleur (ou plutôt le dénivelé) : « on va commencer avec la Directissime » , OK = c’est bien lui ! On est tous rassuré et content d’aller se risquer sur la pente abrupte (le Tétiste est joueur), seul Gégé ne l’a pas encore testé et le groupe s’amuse à lui mettre (un peu) la pression.  Nous montons sur les hauteurs de Mercuès récupérer le début de « L’Ammonite » avant de couper à gauche tout droit (Commentaires pour ceux qui ne connaissent pas La Directissime : à gauche = c’est la direction, tout droit = c’est qu’on ne peut pas faire autrement tellement que c’est pentu) ; Gaël et Yvon se lancent avant de s’arrêter pour motiver Gégé, avec Fredo on passe. C’est sur que ça descend raide ! On est le cul sur le pneu arrière, les freins à limite mais on a plus d’adhérence ! Donc en glisse en évitant d’avoir à mettre le pied au sol. Arrivés en bas, on se retourne pour voir où ça en est et déjà Yvon arrive et bute (stoppe, trébuche) comme nous sur le muret à passer ; Gaël en maître des lieux lui passe. Arrive Pascal qui souffre déjà de son épaule  mais n’en dis pas plus. Et arrive Gégé qui a suivi mais doit finir à coté de sa monture. Les commentaires sont déjà là « ça descend dur ! », « T’es un fou Gaël ! » ou « gros malade »… Les analyses tombent également : « c’est au moins à 18% » « ça se monte pas, c’est sur ! »

 On repart en salivant déjà sur la suite ; fond de vallée et on tourne rapidement à droite pour remonter vers St Henri à travers un bois et une piste peu marquée. ça monte dur et Gaël nous a prévenu « qu’ on poussera un peu à la fin mais c’est pour voir une source abandonnée » qu’il a baptisé « la source de Sarrut » ; Fred part en éclaireur devant et nous suivons autant que possible en l’appelant pour qu’il nous attende : « Enculé !! ». Arrêt à la source et arrêt pipi (le deuxième étant surement lié au premier). On repart, et on re-pousse mais c’est bientôt la fin.

On arrive sur St Henri, on traverse la route pour prendre une descente sur  à 2 niveaux : à gauche c’est « marches et gros cailloux », à droite plus cool. On se sépare : Gégé et Pascal partent à droite (on commence à se dire que c’est pas du bluff pour qu’Hulk ne nous suive pas) et dans l’ordre Gaël, Yvon, Fredo et moi nous élançons sur une piste abîmée juste ce qu’il faut pour qu’en bas on soit content de nous (le tétiste est fier aussi).

Puis il y a eu cette fameuse remontée usante en fond de combe, où d'ailleurs j’ai pété ma chaine que Gaël m’a réparé en moins de 5min , en haut nous avons traversé puis longé la Vieille Route de Paris pour enquiller  à fond le sommet d'une colline tantôt sur le chemin ,tantôt sur le muret avant de plonger dans la caillasse jusque dans la vallée de Valroufié ; c’est à ce moment que le cerveau d’Hulk s’est débranché pour ne pas le gêner pendant la descente et lui permettre de passer devant Yvon !

On repart sur la route pour rejoindre la prochaine difficulté de la journée « La côte du Château du Roussillon », ça donne envie de visiter !  mais avant de visiter il faudra monter ! La pente est dure mais la piste est propre, chacun s’y retrouve : Fred est parti comme une fusée (E….é !!) Yvon et Gaël à sa poursuite, Gégé stoppe en bas pour se soulager avant d’attaquer, je double Pascal pour rattraper le groupe de poursuivant. Pause « barre chocolatée » et autres accessoires de récupération et nous rattrapons St Pierre Lafeuille.

Et c’est là que je comprends que je ne suis qu’un simple « Vététiste » car dés que nos pneus ont touché le bitume de la D820 (anciennement N20) les rapports fusent, les plateaux tombent et le compteur s’emballe ! Le groupe de furieux se lance à fond et je suis vite relégué dans le gruppetto (en fait je suis tout seul), j’essai de tout donner mais rien n’y fait : je ne suis pas encore un routard ! Tant pis, je les rejoindrais plus tard.

La prochaine descente est « la Chrysler » justement nommée à cause d’une épave de voiture de la même marque que le nom de la descente (c’est étrange, non ?) ; ne pas confondre avec la descente de «La Dauphine »  qui apparemment est plus loin… et c’est parti pour une SUPER descente rapide et technique et qui finit dur. On s’en met plein les yeux ! Les bras et les jambes ne sont pas épargnés car nous voulons tous arriver en bas le premier ! Yvon, Gaël et Pascal sont lancés comme des frelons, Fred est à la colle mais Gaël lui lâche une peau de banane  en lui disant « fais gaffe tu vas tomber ! »…. Il ne tombera pas mais le doute est là et une erreur le stoppe dans son élan ; je reviens juste de mon gruppetto pour recoller et finir avec lui. Gégé finira tout sur le vélo (plus ça va , mieux ça va). En bas, on est content comme des gamins, et chacun y va de son commentaire : Gégé nous lance « comment vous faîtes les gars pour arriver à tout descendre sans vous coincer une roubignolle ? » et je m’entends encore lui répondre « c’est parce dès qu’on voit des descentes comme ça, les boules c’est plus en bas qu’on les a, mais en haut ! ». Mais au fait, « elle était où la Chrysler ? »… c’est vrai qu’à rouler comme des fous on en oublie de regarder le paysage !

On rejoint Maxou et on remonte pour aller chercher une nouvelle descente sur Calamane. Au menu : ça descend toujours aussi fort, y a du caillou, c’est limite… merci Gaël ! On arrive tous sain et sauf, toujours aussi content. Mais on comprend vite que pour rentrer chez nous il va falloir encore monter une fois. Et là Hulk décide de jeter l’éponge, il est rincé, a mal à son épaule, en peut plus…. On sait qu’il a du mental et Gaël a les mots pour le motiver « tu l’ouvres moins maintenant ! », c’est vrai qu’ils aiment bien se chamailler ces 2 là ! Mais ça marche plutôt bien car il décide de nous suivre ; je reste avec lui sur le faux plat pour lui tenir compagnie avant de le laisser monter à son rythme la dernière bosse. Arrivé en haut, on le croit fini (vu sa tête) mais non, il en profite pour allumer son pote Gaël et la bonne humeur l’emporte sur la fatigue.

On rejoint le Mas Delleu avec petit passage derrière le Tennis pour rejoindre Bayonnet et attaquer la dernière descente sur la zone d’Espère rapide et technique. Je la connais bien et je décide de me caler cette fois en tête juste derrière Gaël et c’est parti : à fond jusqu’en bas !

Retour sur Mercuès et arrêt binouze chez Yvon avec débriefing de la journée et grosse rigolade : l’esprit du cyclo !

On finira avec un 31Km (à peu prés) et 980m de dénivelé (et oui c’est précis !) 6 bosses et surtout TOUS HEUREUX de notre balade !

 

Cahors-20111022-00332

Publié dans Compte- rendu

Commenter cet article

rené 08/11/2011 09:13


j'ai vu ton com sur le forum pour le clic droit bloquer !! clic sur ajouter un com....ne pas lacher tire dans la barre de navigation et lache cela marche note j'ai quitter OB trop nul le staff


G58 07/11/2011 18:47


Merci !!! On est sauvés !! je venais juste de trouver ça !! http://kin-ou.over-blog.com/article-probleme-pour-deposer-un-commentaire-85582440.html


Domi 07/11/2011 14:48


Bonjour, Je suis dans le même cas que vous concernant le problème de publication de commentaire et ce, depuis le 23/08. Pour contourner temporairement ce bug j'ai fait un article sur notre blog en
date du 26 septembre recensant déjà 3 possibilités pour laisser des coms même si le clic droit est interdit. Voici le lien si ça peut vous dépanner momentanément :
http://lapassionauboutdesdoigts.over-blog.fr/article-probleme-de-commentaires-sur-ob-et-grilles-chocolat-85155169.html J'espère que ça fonctionnera. Bonne semaine. Domi


G58 28/10/2011 10:25



Depuis quelques semaines, impossible de laisser le moindre commentaire sur tous les blogs d'overblog à partir de ma connexion !!


Là je suis ailleurs et ça marche.


Pour la sortie club, je verrai. Au fait, tu as pris du galon à ce que j'ai vu !!! Va falloir que tu te bouges le cul, pour motiver tes troupes !!!
lol!!


Mes hommages, monsieur le président !!


 



crozmaxx 27/10/2011 19:09



c'est original de rouler dans une casse auto


bon sinon tu viens à notre sortie club gael? je sais pas encore quand c'est, on te le fera savoir