VTT en Hispanie 2011: épisode 1

Publié le par G58


 

Me voici de nouveau en terres Ibériques en ce mois d'Août 2011.
À peine arrivé la veille, une "marcha nocturna" est prévue dans les environs. Organisée par la peña cyclista d'un village de montagne, elle consiste en une montée suivie d'une descente entrecoupées d'un repas......
Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'espagnol n'est pas du genre stressé en terme d'organisation!!
Le départ est prévu à 20 h et j'arrive à 19h, heure d'ouverture des inscriptions.
Mais point d'agitation annonçant une manifestation sportive, les rues sont désertes.
Deux vttistes pointent le bout de leur nez: en fait, ce sont les organisateurs.....
À peine ai-je le dos tourné qu'une arche est gonflée en travers de la rue et que la table d'inscription se met en place.
Petit à petit, les participants arrivent et la rue commence à s'agiter.
Je m'inscris avec le dossard n°4 et j'acquitte la somme de 15 €.
Le départ approche et depuis un 4X4, on nous brieffe: la rando n'est pas balisée, on part en groupe les premiers kms puis allure libre.....etc.....
20h 05: 70 vtt environ sont lâchés sous l'arche de départ. Pas mal d'asphalte dans ces 10 premiers kms, on suit, on s'attend; on se regroupe. Puis viennent les pistes poussiéreuses. Encore quelques mètres ensemble et dès qu'il n'y a plus de doutes quant à la direction, cadence libre jusqu'en haut! Je connais bien cette montée pour l'avoir faite dans les 2 sens. On doit prendre 600 m environ pour rejoindre la côte 900 et quelques m.
Un groupe se détache... et je suis derrière à quelques encâblures. Derrière, la longue file des concurrents s'étire tant et plus.
À  signaler un gamin et un organisateur avec le pitchoun sur le porte-passager !!! Courageux!!
J'effectue toute la longue montée sur le vélo tandis que certains partis trop à bloc posent le pied dans les épingles raides de l'arrivée.
Ma connaissance de cette piste m'est bien utile pour la gestion de l'effort et j'en profite pour doubler quelques collègues " pédestres".
En bout de piste, je rejoins le groupe de tête qui a fait halte à un carrefour de chemins.Je n'ai pas eu besoin d'utiliser la frontale.
Un point de ravito liquide nous tend les bras: excusez du peu: de la bonne binouze et du coca!!
On va patienter là un bon moment le temps que tous les engagés nous rejoignent....à la lueur de leurs lampes, suivis par le 4X4 balai.
Il nous reste un bon km de plat avant de pénétrer dans le village, tous phares allumés pour le plus grand plaisir et étonnement des habitants!!
On se dirige vers le gymnase où la table est dressée. Entre pont de singe et tyrolienne installés en travers de la salle, le repas est servi: et là c'est carrément le top!
Cacahuètes, ships, olives farcies pour les préliminaires
Coq en sal (genre de pizza tomate locale) à volonté
Sandwiches serrano/tortilla chauds encore à volonté
Vin bouché, coca, fanta, bière encore à volonté
Glace chocolat vanille en cornetto
Café arrosé de wiskhy et de coñac à volonté
Je suis rassasié!
Il est environ 0h30 lorsqu'on lève le camp tous ensemble. La température est encore agréable mais par précaution, je préfère mettre le coupe-vent, on sait jamais!
Nouveau rassemblement prévu sur la place centrale du village pour la plus grande joie des habitants, fascinés  et éblouis par toutes ces lumières qui s'agitent.
Je vais enfin pouvoir tester ma dernière frontale Petzl toute neuve achetée hier à Toulouse: la MYO RXP, un bijou! et c'est vrai que ça éclaire vraiment!!
Mais les espagnols sont aussi très bien équipés mais en phares de cintres pour la majorité ultra puissants certains!!
Nouveau brieffing derrière le 4 X 4 qui cette fois passera devant puis s'effacera pour laisser place. La descente est asphaltée tout du long pour plus de sécurité: il s'agit d'un chemin rural en mauvais état.
La pente est très raide au départ et deux épingles ponctuent l'accompagnement du tout terrain. Celui-ci se gare et la meute se lache!!
C'est parti pour 7 km de descente pleine bourre!!
Je suis encore derrière le groupe de tête (on est jamais assez prudent!) qui dévale vraiment très vite! Mais je reste au contact!  Grâce à ma nouvelle frontale, je peux laisser filer et atteindre et dépasser les 40 km/h (le goudron a bien aidé quand même)
De nouveau la file s'étire immanquablement et on se regroupe en bordure de la grande route.
Un bon quart d'heure d'attente du dernier et on se tire la bourre sur la nationale pour arriver les premiers sous l'arche .
On en termine vers 1h15 au son d'un petit feu d'artifice très sympa: quelle attention !
Le temps de ranger le genius dans la voiture, de détacher la plaque, je me dirige vers le bistrot d'arrivée où l'organisation remet à chacun une pochette contenant un bandana, une chemisette technique en tissu respirant.... et un bon pour une conso gratos au bistrot!! Tout simplement royal!!! Et tout ça pour quinze euros!!!! Chapeau le Espagnols!!!!!
J'avale donc ma 3° binouze de la soirée, confortablement installé sur une terrasse  noire de monde!
C'est le moment de refaire le match (en espagnol cette fois!)
On se sépare bien contents d'avoir vécu ces superbes instants!! Tout était parfait...même si d'un point de vue purement vttesque, l'intérêt était moindre.... mais convivialité et ambiance festive étaient les maîtres mots de la soirée et c'est là l'important!!!
Je boucle cette étape tandis que retentissent les cloches annonçant 2 h. Je me couche enfin.....l'édition 2012 occupant déjà mes pensées !!!!
Dans quelque jours, un duathlon se présente.....mais je vous le conterai plus tard !!!

 

 

 

 

cartell_salida_nocturna_btt_vall_dalba_2011web.jpg

Publié dans Compte- rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

piero64 14/08/2011 20:36



C'était où ?