Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dim 5 Janvier 2014: les Renardeaux sur les traces du Roc Cadurcien Espérois

Publié le par G58

Publié dans Compte- rendu

Partager cet article

Repost 0

Anatomie d'une descente peu ordinaire: la Goulotte

Publié le par G58

          Vingt-deux ans que j'arpente la colline à VTT et que je croyais en connaître les moindres recoins!! Et pourtant, elle était là, lovée au creux d'une combe isolée et je l'ignorais totalement.

Mais revenons au passé tout proche.

        Alors que je cherchais une descente toute nouvelle tracée sur la colline par un de mes potes récemment retraité, je m'égarai et  tombai par pur hasard sur une espèce de canal creusé par les eaux de ruissellement depuis bien des lustres passées. Aussitôt mes sens s'égayèrent et je sentis instantanément l'option possible de création d'une magnifique descente d'un genre tout nouveau pour le coin.

Décision fut rapidement prise et c'est le mercredi suivant que j'entrepris la "cyclabilité" de cette voie naturelle de premier choix.

Une après-midi pour virer branches et arbres en travers ainsi que les très nombreuses pierres. Une seconde, pioche en main pour nettoyer et passer toute la rigole au peigne fin, enfin, deux autres passages en mode mixte vtt/pédestre  pour creuser ou combler ça et là,  histoire de pouvoir rendre la piste ludique et praticable et surtout supprimer les nombreux risques d'OTB que dame nature y avait semés au gré de ses humeurs !!!

La Goulotte était née et bien née !!

Pareil nom mérite explication:

Le dictionnaire définit ce mot de la manière suivante: Goulotte, nom féminin,  couloir ou tuyau incliné permettant de guider la descente de matériaux liquides, pâteux, pulvérulents ou granuleux.


Mais avant tout, quelques chiffres bruts de décoffrage:

Altitude de départ: 265 m

Altitude d'arrivée: 162 m

D- total de 100 m environ

Pente oscillant entre 26 et 44 %

Forme en V général puis en U creusé en partie médiane

Longueur: 370 m environ oui c'est très court mais tellement dense !! C'est l'exigence continuelle à tous les niveaux pour éviter la faute et de se mettre au tas. La configuration du goulet est telle que la roue avant doit  impérativement se placer dans la partie centrale du tube sous peine de sanction immédiate et le problème réside dans l'enchainement des différentes cassures et courbes. Faut sortir propre à chaque fois pour enchainer sans répit la cascade des difficultés suivantes. Un véritable régal, un captivant challenge............enfin pour les plus aguerris à ce jeu !!!............car pour les autres, pâte, pulvérulence ou granulosité seront au menu !!!

 

 

   Petit retour en images donc sur la Goulotte. Les photos comme toujours écrasent le relief et  reflètent  mal la farandole des difficultés !!! 

Les prises de vue ont été réalisées  tous les 10 mètres environ et face à  l'amont, histoire de mieux appréhender la déclivité avec le ciel en arrière-plan  .


C'est d'abord l'approche. Ici on abandonne une descente (le BDT) débutée plus haut pour plonger dans le travers via ce pierrier pentu bien profond de caillasses acérées. Ça dérape et ça tabasse...faut pas se laisser emporter, le tout droit guette !!

divers8 0057

 

 

 Un devers très fuyant nous rapproche de l'entrée naturelle du canal, attention à ne pas mettre le vélo en crabe par blocage de la roue arrière !!

divers8 0058

 

 

Impossible de laisser filer: faut contrôler.....direction et vitesse.........

divers8 0059

 

 

Nous voici dans la partie naissante de la goulotte. Là, la forme en V n'est pas encore marquée, on est dans l'impluvium gauche ( un autre impluvium à droite moins intéressant est aussi présent et les deux se rejoignent plus bas dans une confluence générant la première chicane )

divers8 0060

 

 

 

Le V commence à prendre forme, la pente flirte avec les 40 %. Y'a qu'à laisser glisser en ligne droite, roue arrière bloquée, cul derrière la selle...

divers8 0061

 

Tout en ne perdant pas de vue les quelques arbres qui encadrent le passage.

divers8 0062

Et entre lesquels ça passe en dérapage arrière..............

 

 


divers8 0027

 

 

La forme en V se précise: arrive la première chicane travaillée à la pioche pour plus de cyclabilité. À gauche d'abord....

divers8 0028

 

Puis à droite en sortant...Ça frôle l'arbre moussu !

divers8 0029

 

 

 

 

 

Le V à présent est bien marqué. Plus de doute: c'est comme en canyoning, on est rentré, faudra en sortir, pas d'autre alternative !!!

divers8 0030

 


La trace s'enfonce progressivement, la Goulotte se laisse apprécier, la pente est constante.....  chaud devant !

divers8 0031

 

 

 

Légère courbe avant de négocier ce  petit rocher qui relève un tantinet la roue avant. (au milieu de la photo), de quoi déstabiliser......

divers8 0032

 


 

De V, on passe au U avec mousse épaisse copieusement installée en rives droite et gauche, pour plus de confort au cas où......

divers8 0033

 

  Ici, ça frotte sur les côtés si l'axe n'est pas maintenu en ligne!

divers8 0034

 

 

Partout un tapis dense de feuilles sèches dissimule le vrai relief, les pierres ont été virées......enfin, normalement ! Les plaquettes commencent à chauffer...........

divers8 0035

 

 

On déboule sur la 2° chicane naturelle. Le tube s'élargit pour mieux se refermer en dessous: 3 traces possibles dans le gauche: direct, intermédiaire ou large, c'est au choix mais aucune ne se donne!

divers8 0036

 

Fin de la chicane dans un droite délicat d'où il faut sortir hyper propre 

divers8 0037 

 

 

 

 

pour enquiller le court toboggan abrupte adossé aux arbres morts. Ici gros boulot de terrassement ! (  le manche de la pioche y a rendu l'âme!)

divers8 0038

 

 

Toujours poser le pneu avant bien au centre de la rigole pour éviter de se faire déporter et chuter  sur le côté. C'est clair, y'a pas trente-six options !!!

divers8 0039

 

 

 

 

De nouveau une troisième chicane  se présente, un gauche suivi d'un droite, pente conséquente, trajectoire  unique  imposée...

divers8 0040

 

 

avec toujours un tronc sympathique en sortie !! 

divers8 0041

 

 

 

À partir de là, la Goulotte vous séduit ou vous explose !!!  les cassures, les courbes et les compressions s'enchainent sans répit: à tout moment il faut pousser sur le cintre pour épouser le profil au maximum tout en maintenant le cap: plus facile à dire qu'à faire!! Une roue avant déviée et c'est le dérapage/couchage immédiat sur le flanc!

Et pour ne pas être en reste, faut faire gaffe à ne pas accrocher le cintre sur les nombreux  arbres que j'y ai laissés. Parfois, ça passe limite !

Constamment faut basculer le corps d'avant en arrière, de gauche à droite pour stabiliser son centre de gravité et coller au plus près au profil de la pente très variable...

divers8 0042

 

 

On se fait brasser, secouer, pousser, attirer.........On en bave.... mais le fun l'emporte et l'adrenaline grimpe en flèche pour peu 

divers8 0043

 

 

 

qu'on maintienne une vitesse suffisante dans cette suite de courbes !!! Et inutile de préciser qu'avec un pote qui pousse au cul, ça frise la symphonie !!!

 

divers8 0044

 

divers8 0045

 

divers8 0046

 

divers8 0047

 

divers8 0048

 

 

Quatrième chicane, les bras sont douloureux, la respiration haletante, dis! G58! c'est bientôt la fin????

divers8 0049

 

divers8 0050

 

 

Le V s'évase, étouffement et angoisse commencent à s'estomper....On se sent mieux tout à coup....On entrevoit la sortie du boyau....

divers8 0051

 

 

Pas le moment de relâcher la pression pourtant, encore 3 risques d'OTB guettent sournoisement le biker !!!

divers8 0052

 

 

Le V s'évase peu à peu mais les petites cassures demeurent: l'eau en coulant a créé une série de minuscules vasquettes à OTB cachées par les feuilles qui les comblent. 

divers8 0053

 

 

De nombreux rochers affleurent ça et là, invisibles sous les feuilles, autant d'obstacles belliqueux prêts à vous expédier ad patres !! 

divers8 0054

 

 

L'arche bien méritée marque le final de l'épeuve, comme une libération, un point d'orgue dans le dernier mouvement de la chevauchée des walkyries.

divers8 0055

 

 

On peut désormais  souffler et reprendre ses esprits... on est sorti sans dommage et c'est tant mieux !!

divers8 0056

 

 

À présent, la Goulotte est vaincue, on laisse exprimer ses sentiments, c'est le défoulement!

           Faut laisser redescendre la tension et libérer les trop-pleins. Pour sûr, on y reviendra, il ne peut en être autrement..............

          Et avec elle, le compteur des pures descentes sur un même versant de colline passe de 9 à 10 sur à peine 1.25 km de linéaire !! Quel choix pléthorique !!! C'est l'oppulence sur le spot.........

 


Maintenant, y'a plus qu'à essayer..........!  Mais de là à tout enchaîner sans poser le pied une seule fois, c'est pas encore gagné !!

 



Publié dans Compte- rendu

Partager cet article

Repost 0

Dimanche 12 Janvier 2014: le Cr de Yéti47

Publié le par G58

Sortie Club ce dimanche. Nous sommes partis à 7 pour une balade en dent de scie autour de Luzech et Saint Vincent Rive d' Olt.
Il faisait 4°C au fond de la première combe (Roubignol) mais une fois au sommet de la première bosse, un beau soleil nous a permis de descendre les Trapanelles sans encombres malgré le terrain glissant.
Une fois en bas, nous reprenons immédiatement de l' altitude par le chemin des Balcons de Luzech qui nous permettra de rejoindre la piste d' envol des parapentes de Cavanié sans avoir trop tapé dans les organismes.
Là aussi, les pierres apparentes sont glissantes:





Le single déboule directement dans Saint Vincent et là aussi, nous remontons immédiatement en empruntant le single des Cotes Vieilles pour aller chercher la descentes des 20 Voltes:







Ensuite, c' est un petit passage dans le gorges de Landorre, avec un arrêt devant ce petit plan d' eau cristalline:



Avant de remonter vers le village des Roques, en passant devant ce vieux puits:



Nous sommes allés chercher une des 3 descentes du travers de Bigorre:





A ce stade de la sortie, nous avons parcouru 19 kms pour 750m de D+.
La suite est sans image mais s' est soldée par 2 bosses supplémentaires pour aller chercher respectivement les descentes des Malaises et de Rataboul. De là retour par le sentier des Pervenches pour rejoindre Saint Vincent puis par le parcours de santé avant de vider une binouse :biere:  à Luzech.

Au final ça ne fait QUE 33 kms mais avec 1100m de D+..... Wink 

J' en connais qui vont bien dormir ce soir....  


Publié dans RANDONNEES VTT

Partager cet article

Repost 0

Il y en a qui le cherchent !!!!

Publié le par G58

        Un rider a eu l'excellente idée, ou pas, de s'attaquer à la route de la mort en Bolivie, d'une manière peu conventionnelle.

En effet, le téméraire pilote a décidé de s'offrir une séance de Base Jump depuis le bord de la route. À la vue de l'organisation du saut, on a légèrement un doute quant à la réussite de l'initiative ! Le reste est spectaculaire, avec un vététiste qui s'écrase 100 mètres plus bas. Il s'en sort miraculeusement avec "seulement" une fracture du coccyx, de l'avant-bras et des soucis au niveau des ligaments des genoux. Comme le dit lui-même le pilote : "une idée aussi stupide que sa déscription" ! La vidéo est en anglais mais les images parlent d'elles-mêmes. ( source Vélo Vert )

Publié dans Video

Partager cet article

Repost 0

Dim 19 Janvier: j'aurais mieux fait de rester au chaud !!!

Publié le par G58

divers8 0027-copie-1

Publié dans Compte- rendu

Partager cet article

Repost 0

Samedi 18 Janvier: CR de G58

Publié le par G58

28 bornes et 5 bosses sur le Mt St Cyr avec Fredo, Marco, Seb, G58 sur base du Concerto pour 6 Igues: le début et la fin.....

Après la rude montée du Camp des Monges, qui commence à être ravinée dans sa partie difficile, cheminement sur les murs de pierre innombrables du Mont St Cyr.

On vise la magnifique descente de la Chaîne et ses différentes cassures bien chahutantes.

La remontée le long de l'Igue de l'hôpital se fait au train et on dévale en suivant les flancs de l'Igue de Laparra.  Depuis que je l'ai ouverte, la trace s'est améliorée et à présent, elle est bien marquée.

Regroupement à St Cirice

divers8 3692

 

Puis cap sur le Mont St Cyr. Tandis que les chasseurs mènent campagne à grand renfort de 4X4, un dépanneur (peu aimable) vient évacuer cette mini: est-ce celle de Peterhansel qui, de colère envers son directeur de course, l'aurait cramée en représailles???

divers8 3693

 

divers8 3697

 

divers8 3694

 

divers8 3696

 

Après cette courte halte, c'est la descente du Cyprès qui est au programme, descente que les Verts ont baptisée "descente de l'Os" en souvenir d'un certain Didier ........

La marche en bas est toujours aussi impressionnante et Seb en profite pour graver quelques images avec sa Go-Pro flambant neuve.

La remontée en face vers les Ramonets, quant à elle, est toujours aussi pentue: ça chauffe dans les cuisses et le palpitant . On aperçoit au loin le dépanneur toujours en bataille avec la Mini.....

 

On court-circuite ici le concerto pour aller rejoindre la descente ouverte par E Pelaprat. Là encore, la trace s'est bien incrustée à force des passages nombreux. Au 3/4, je tire à droite et j'emmène la troupe vers l'Igue de Cavaniès: le travers est ultra glissant.

divers8 3702

 

divers8 3704

 

divers8 3698

 

Nous remontons vers le Mt St Cyr par la voie classique, la pluie se fait alors sentir. Nous recoupons nos traces de l'aller et tandis que la pluie redouble de force, on se jette dans la  très rapide descente des ânes. Les escaliers à haute vitesse  secouent bien la pulpe et pour les non avertis, c'est un moment de doute: mais que se passe-t-il ??

Tout rentre en ordre rapidement et les mines réjouies au feu tricolore en disent long...

Il est temps de rentrer, on longe les berges du Lot et on termine à bloc.

Encore une très belle sortie dans la joie, la convivialité.

Vivement la prochaine !!!

PS: un grand merci à Seb, l'auteur des photos!! La prochaine fois, tu seras devant l'objectif !

Publié dans Compte- rendu

Partager cet article

Repost 0

Sortie VTT Samedi 18 Janvier

Publié le par G58

FunambuleRV  13h 45 CahorsFunambule

Parking St George

pour une virée au Mt St Cyr

Ouvert à tout biker.........

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>