Mercredi 20 Oct: autour de Mercuès

Publié le par G58

Petite sortie tranquillou ce mercredi sans contraine de moyenne ou de chrono, simplement profiter d'une belle journée d'Octobre ensoleillée( 15 ° ): 33 km ................avec 6 bosses quand même !!! Non! Mais !!

 

Montée classique à la Vierge par les terrains de tennis du château et aussitôt descente  boulevard très pentue (arrêt quasi impossible) où je ne repasse jamais au même endroit tellement c'est large et sans végétation dans les cailloux.

Remontée à St Henri  par un large chemin que les derniers orages de l'été ont dévasté:jugez plutôt !

 P201010 14.120001

 

P201010 14.120002

 

Mais sans échelle, difficile d'évaluer la profondeur de ces ornières. Alors , m'y voici dedans !! ( on m'appelle Pink Panther!)

  P20-10-10 14.13

 

Peut être qu'avec le vélo, on se rend mieux compte!!!

P201010 14.160002

 

C'est sûr, la prochaine fois , je pourrai passer dedans ..............

 P201010 14.160001

 

Passage à Miramont devant une maison isolée, longtemps abandonnée et ouverte avec tous les meubles dedans et enfin en chantier de restauration.

  P201010 14.410001

Des vestiges d'une vie pastorale récente au pech de Miramont

 P201010 14.470003

P201010 14.470004

P201010 14.460001

 

avec vue sur le château de Mercuès

  P201010 14.470001

P201010 14.470002

Puis  c'est la descente d'Englandières entre les vieux murets avec Cahors en fond d'écran

P201010 14.510001 

 

P201010 14.530001

Longue remontée dans la combe jusqu'aux Sarruts

  P201010 14.560001

 

P201010 15.170001

et descente très caillouteuse de la vigne de Combel Nègre où la terre disparue laisse affleurer la roche à nue

 P201010 15.210001

J'enchaine avec la très longue montée de Toulousque : le village en ruine et sa terrible légende:

 

[Par un soir de noël, très froid et étoilé, quand toutes les maisons de Toulousque brillaient de mille feux et que leurs occupants dégustaient dans la joie, les plats chauds et fumants du réveillon quercynois, un pauvre mendiant, transi et fatigué, s'en vint frapper à l'huis de ces foyers heureux.

A chaque porte close, il répéta humblement sa prière :

- "Ayez pitié ! Ne me refusez pas le vivre et le couvert en cette nuit de Noël ! Il fait si froid dehors."

En vain supplia-t-il, gémit-il, pleura-t-il ; nulle porte devant lui ne s'ouvrit à ses cris. Pas un être vivant n'eut pitié.

Frissonnant, désespéré, il chercha la chapelle ; la porte était fermée. Alors, il se laissa tomber sur les marches du porche, maudissant dans la nuit, le village et tous ses habitants. On retrouva, au matin, son corps gelé et recroquevillé.

Commencèrent alors les malheurs du hameau de Toulousque. Un mal mystérieux s'y répandit qui décima petit à petit la population. Plus personne ne voulut venir habiter ce village maudit.

Et si, le soir de Noël, aux alentours de minuit, vous montez à Toulousque, vous pourrez, parait-il, entendre le mendiant supplier, pleurer et gémir en demandant de l'aide.] 

   

À Causse Pau, petite trouvaille oubliée

P201010 15.490001

qui d'après la traduction microsoft signifierait: le dieu tient de moi et moi de lui. il y a le dieu amour aussi pour vous !

Aïe ! Aïe ! Aïe !

Excellent passage sur le mur

P201010 15.500001

qui se rétrécit au fur et en mesure.

P201010 15.530001

 Dans le final de la descente, je vise la  suivante ( au centre en face )

P201010 15.540001

Je longe la Glayre sur toute sa longueur par un interminable single à profil descendant, avec tunnel de buis en prime

 P201010 16.150001

Petit arrêt à la source jamais tarie

 P201010 16.080001

P201010 16.090001

P201010 16.100001

 

C'est la remontée ravinée

P201010 16.260001

pour aller chercher la descente photographiée  tout à l'heure qui débute par un single à flanc

P201010 16.310001

 

avant de plonger fermement vers l'aval ( au centre,le final de la précédente)

P201010 16.330001

la pente s'accentue à mesure que l'on progresse: j'adore !

P201010 16.340001

 Là c'est  raide (sympa le lac en bas!)

P201010 16.340002

Très rude remontée sur le plateau de Bouydou et je termine par la descente des épaves alternant franchissements de murs, grands virages rapides et zigs-zags entre les genévriers.

P201010 16.530001

P201010 16.570001

P201010 16.580001

Un dernier coup de cul pour l'ultime mini-descente technique sur la zone industrielle.

P201010 17.040001

Il est 17h30. C'était une de ces belles journées d'Octobre dans une nature splendide.

Et en plus,même pas sale !!!!!

P201010 17.070001

Que demander de mieux??

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Compte- rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yvon 02/11/2010 21:07



Pour vous faire plaisir, la prochaine fois je mettrai.... un bonnet.



G58 23/10/2010 09:07



Un peu de douceur dans ce monde de brutes, ça devrait être remboursé par la sécu !!!!!!!! 



nicolaflo 23/10/2010 08:13



C'est du VPP que tu nous fais maintenant, Velo Pour Poêtes!



G58 22/10/2010 22:15



Merci Lydia !!! (je continue à passer la brosse à reluire !!)



LM 22/10/2010 21:42



Heureusement que certain anime les blogs car on s'ennuierai autrement. Je vois que gaël fais toujous dans la poésie.



G58 22/10/2010 21:22



V'là le poilu qui revient !!! Chouette !!!



Yeti47 22/10/2010 21:11



Voilà une bien belle sortie ! Dommage qu' il ne fasse beau et sec que 5 jours sur 7 en ce moment.....(Fait ch...)



G58 22/10/2010 19:39



Salut Michel !!! Veinard ! J'espère au moins que vous avez pris les VTTs !!!



Michel Fabre 22/10/2010 18:10



salut Gael
JARNO 47
bonjour du maroc




G58 22/10/2010 17:32



Tu brillais par ton absence ces derniers temps; te voilà revenu en forme, brillant par la connerie ( c'est chouette de te revoir!! ça anime un peu le blog!!
)


 



Babar46 22/10/2010 07:09



Ok , mais il faut éviter de nous montrer des images de la sorcière en rose comme dans ce CR ... ça fout vraiment la pétoche !



G58 21/10/2010 23:12



Là ! j'connais pas !! Mais j'en ai d'autres en réserve !!!!!



gégé 21/10/2010 21:30



 Merci Gaël le conteur; aprés le chemin des Morts , le mendiant de Toulousque : Brr...j'en tremble encore!. Mais j'attends avec impatience ta prochaine sortie du coté du Château du
Roussillon...et son souterrain.



Yvon 21/10/2010 20:32



La prochaine fois, tu prendras ton bouquin avec toi et tu nous liras une belle histoire?



G58 21/10/2010 17:57



Raison de plus pour en faire profiter les copains!!!!...............même si ça te fout les boules !!!!!!!



babar46 21/10/2010 06:51



Y en a qui ont du bol d'habiter par là et ......de ne pas bosser le mercredi !